La démarche qualité progressive

La démarche qualité progressive, qu'est-ce que c'est ? Tout simplement une autre façon de mettre en place la démarche qualité dans les entreprises, spécifiquement créée pour les TPE et PME. Elle est composée de trois niveaux indépendants décrits dans le guide FD X50-818 de l'AFNOR et permet d'obtenir, si l'entreprise le souhaite, la certification ISO 9001.

La démarche qualité par étapes ou démarche qualité progressive est une nouvelle façon d'accéder à la certification ISO 9001. Conçue spécifiquement pour les TPE et PME, la démarche est décrite dans le guide FD X50-818 de l'AFNOR « Guide pour améliorer votre performance – démarche qualité par étapes » publié en janvier 2012. Il a été rédigé suite au succès de l'Accord AC X50-818 publié en septembre 2009 par un ensemble d'entreprises limousines.

La particularité de cette démarche est qu'elle permet d'obtenir la certification ISO 9001 par palier, contrairement à la démarche qualité "classique" qui nécessite une mobilisation rapide et intense des ressources. De ce fait, elle permet aux entreprises d'étaler le coût d'accès à la certification dans le temps, et de profiter au plus tôt, à chaque étape, des bénéfices de la démarche qualité. Chacun des trois niveaux peut se valider séparément et est valable au minimum trois ans.

 

Le guide AFNOR

Le guide FD X50-818 « Guide pour améliorer votre performance – démarche qualité par étapes » définit de façon pragmatique les étapes à réaliser pour arriver à la certification. Chaque niveau est constitué de huit étapes chronologiques, et chacune d'entre elles est représentée par une fiche didactique comme ci-dessous.

Les trois niveaux

Le niveau 1 « orientation client » à pour objectif la maîtrise du cœur de métier. Son approche concrète permet de vérifier la compréhension du besoin client et d'y répondre au mieux.

Le niveau 2 « organisation interne » a pour objectif d'organiser la partie support de l'entreprise, tels que les ressources et les moyens qui vont contribuer à la mise en place du système qualité. Ainsi il commence par la détermination des rôles de chacun au sein de l'entreprise, puis l'organisation des activités support et enfin l'analyse des problèmes, afin d'éviter qu'ils ne se reproduisent.

Le niveau 3 « stratégie d'entreprise » est la partie la plus stratégique de la démarche. Il permet de mieux piloter son entreprise afin de mieux anticiper les évolutions du marché. Avec cette dernière étape toutes les exigences de la norme ISO 9001 sont couvertes et l'entreprise peut si elle le souhaite accéder à la certification ISO 9001 complète.

Une fois certifiés les niveaux sont chacun valables trois ans, avec une particularité pour les entreprises de moins de 50 salariés, qui peuvent se maintenir au niveau 1 autant de temps que nécessaire.

Les étapes

Les étapes sont présentées sous forme de fiches, toutes constituées de quatre rubriques :

  • Une rubrique « Objectifs », qui détaille le titre et la finalité de l'étape.
  • Une rubrique « En quoi cette étape est-elle utile », qui précise l'intérêt de l'étape et une mise en garde sur les risques liés à celle-ci.
  • Une rubrique « Questions à se poser », liste chronologique et non exhaustive de réflexions à approfondir durant la mise en place de l'étape.
  • Une rubrique « Comment faire », qui propose des pistes d'outils et bonnes pratiques à adapter en fonction de chaque organisation.

Démarche qualité progressive : fiche d'une étape dans le guide AFNOR

Vous trouverez à la fin du guide un tableau montrant la couverture des exigences de la norme ISO 9001 vis-à-vis de chaque étape. Le guide ayant été publié en 2009 2009, le tableau est basé sur la norme ISO 9001 version 2008, mais l'AFNOR travaille actuellement à l'adaptation du guide à la version 2015. Dans l'attente de cette publication, JPI Conseil a déjà élaboré son propre tableau de traçabilité de la démarche qualité progressive, adapté à la version 2015 de l'ISO 9001.

 

Différences avec la certification ISO 9001 « classique »

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous un résumé des principales différences entre la démarche qualité « classique » et la démarche qualité par étapes.

Démarche « classique » Démarche progressive
Cycle PDCA (Plan Do Check Act) Du concret vers le stratégique
Certification obtenue en une seule fois Certification par niveaux
Termes obscurs/réservés aux spécialistes Langage courant
Procédures alambiquées Documentation simplifiée
Investissement sur une durée courte Coût total un peu plus élevé

mais échelonné sur plusieurs années


 

Conclusion

Même si vous n'envisagez pas d'aller jusqu'à la certification, la démarche qualité progressive peut être une bonne méthodologie pour mettre en place une démarche qualité dans votre entreprise. Plus légère et échelonnée qu'une démarche qualité classique, elle apporte des résultats dès la mise en place de chacun des niveaux, et permet d'étaler les frais dans le temps. Elle est particulièrement intéressante pour les TPE et PME, parfois découragées par la complexité de la version classique de la norme ISO 9001.

0 réponses

  1. […] n'est pas encore certifiée et souhaite obtenir l'ISO 9001, nous proposons la mise en place de la démarche Iso 9001 par étapes. Cette démarche éditée par l'AFNOR est particulièrement adaptée aux quatre problématiques […]

Ajouter un commentaire