Vrai ou faux : 6 idées reçues sur la digitalisation (par JPI-Conseil)

VRAI ou FAUX : 6 idées reçues sur la digitalisation

Transformation digitale, transition numérique, digitalisation… Ces mots sont dans toutes les bouches, mais pas toujours avec la même signification ! Vecteurs d’espoir ou d’inquiétude, ils sont sujets à beaucoup d’idées reçues. Sont-elles toutes vraies ? Nous en décryptons pour vous six parmi les plus courantes !

1. « La digitalisation ne concerne pas toutes les entreprises, moi je n’en ai pas besoin. »

FAUX. Selon une étude de la BPI, « une entreprise sur cinq est condamnée à disparaitre d’ici trois ans si elle n’engage pas sa transformation digitale ». La digitalisation est un enjeu stratégique pour toutes les entreprises quels que soient leur taille, leurs cibles ou leur secteur d’activité. 

Le numérique a révolutionné la façon de faire du business et cette disruption va encore gagner en ampleur et s’accélérer avec l’avénement des objets connectés (santé, voiture, maison, villes connectées…). Les entreprises doivent plus que jamais réagir et repenser leur organisation au risque de perdre en performance, en pertinence — ou pire : disparaitre dans les années à venir.

2. « Le digital, ce n’est qu’un argument marketing ! »

FAUX. Et ce n’est pas un simple phénomène de mode non plus ! Business, RH, marketing, processus de production, système d’informations… C’est l’organisation dans sa globalité qui est concernée. Derrière la digitalisation se cachent de véritables enjeux stratégiques. En voici quelques-uns :

– Accélérer l’innovation (nouveaux produits, nouveaux axes stratégiques, outils plus performants…)
Revoir la proximité client et partenaire (réactivité face aux demandes, produits de meilleure qualité, amélioration du SAV…)
Mobiliser les collaborateurs (décloisonnement des services, raison d’être du travail, fidélisation…)
Gagner en excellence opérationnelle (valeur pour le client renforcée, meilleure rentabilité, croissance accélérée…)​

3. « La transformation digitale ? C’est juste une question d’outils… »

FAUX. C’est bien plus que ça ! Il s’agit avant tout d’une réflexion stratégique, un changement de philosophie. Plusieurs chantiers sont concernés par la transformation digitale :

  • Le leadership et le management
  • La culture et l’organisation
  • La technologie
  • Les données
  • Les métiers
  • Les Ressources Humaines

Les outils sont au service de la transformation (méthode, processus, récolte, traitement et stockage de données, interfaces, indicateurs…).

4. « La digitalisation, c’est long à mettre en place… Et en plus c’est fastidieux. »

VRAI ET FAUX. Un changement en profondeur, ça prend du temps, et il faudra sans doute plusieurs années pour réussir votre transformation. La bonne nouvelle, c’est que les effets  bénéfiques commenceront à se produire dès les premiers mois. L’essentiel, c’est d’avoir une vision d’entreprise et d’y aller pas à pas : auditer – planifier – tester – déployer – optimiser. Pas besoin de traiter tous les sujets en même temps !

Pour plus de sérénité, il est également possible de se faire accompagner dans sa transformation. Nous proposons ce type de prestation à travers notre outil de diagnostic #ready4digital et notre réseau de partenaires dans le digital.

5. «  Le digital, ça coûte très cher ! »

VRAI ET FAUX. On ne va pas se mentir, toute transformation a un prix. En termes d’outillage, de conduite du changement, de formation… Mais ce n’est rien à côté de ce que cela peut vous faire gagner ! Au-delà de la simple survie de l’entreprise, la digitalisation offre de véritables leviers en termes de compétitivité, de croissance, d’innovation et de rentabilité. Côté interne, cette démarche vous permettra notamment d’attirer et de fidéliser les jeunes talents d’aujourd’hui et de demain.

 

Digitalisation levier compétitivité, croissance, innovation et rentabilité

L’investissement indispensable au départ est donc largement rentabilisé, avec des effets positifs dès les premiers pas de la transformation digitale.

6. « La digitalisation, ça supprime des emplois. »

FAUX. La digitalisation automatise les tâches où l’humain a une faible valeur ajoutée, ce qui permet aux individus de mettre à profit leur temps pour créer plus de valeur. Cela permet un réel focus sur l’humain, qui y gagnera en responsabilité, autonomie, collaboration et valorisation. Les emplois évoluent également avec l’émergence de nouveaux métiers directement liés au digital.

En conclusion…

Dans un monde en constante évolution, la digitalisation n’est plus une option. Toutes les entreprises sont concernées, et la vôtre aussi. La première bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas seul, et pouvez vous faire accompagner pour réussir votre transformation digitale. Celle-ci touche tous les aspects de l’entreprise et est une occasion de repenser entièrement la stratégie (eh non, créer une page Facebook et un site internet, ça ne suffit pas pour parler de transformation digitale) ! La deuxième bonne nouvelle, c’est que la digitalisation à beaucoup — vraiment beaucoup — à vous apporter. Alors, qu’attendez-vous pour transformer votre entreprise ?

Licence Creative Commons Les images sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas de Modification 4.0 International.